Sens dessus dessous

L’expression sens dessus dessous signifie dans un profond désordre. Or, même si des choses sont entassées dans un désordre indescriptible, il y a toujours un dessus et un dessous. Sans dessus ni dessous, c’est le vide. Donc l’orthographe sans dessus dessous n’a pas de sens !

En fait, cette expression s’est dans un premier temps (XVe siècle) écrite ce en dessus dessous, puis cen dessus dessous, cen résultant de la contraction de ce et en. À l’origine, on voulait donc dire que ce qui devait être dessus se retrouvait dessous ! Le terme cen était très proche de sen, équivalent, en ancien français, du mot chemin. C’est ainsi que cen fut confondu avec sen, et, lorsque le terme sen disparut à son tour, l’usage le remplaça par le mot sens (direction, côté). Notons cependant que la prononciation du terme sen a été par contre conservée. C’est cette prononciation qui explique pourquoi certaines personnes se trompent et écrivent sans au lieu de sens. De la même façon, la prononciation du terme sen a été conservée dans l’expression (moins utilisée) sens devant derrière : signifiant tourné de telle sorte que ce qui est censé être devant se retrouve derrière.

Des objets en désordre sont disposés dans tous les sens, ce qui justifie d’autant plus l’emploi de ce terme dans l’expression sens dessus dessous : ce qui était en dessus se retrouve dessous !

Au sens figuré, cette expression désigne également une personne dans une grande confusion, bouleversée…

​La passion des mots