Payer les pots cassés

Cette expression signifie d’une part être donné pour responsable d’une erreur, d’une faute, et d’autre part en subir les conséquences, assumer les dommages, payer pour les frais occasionnés le cas échéant.

L’origine de cette expression reste inconnue. Elle est néanmoins employée dans une chanson sur la Révolution française, datant de 1795.

Les pots cassés

Jacobins et royalistes

Buveurs de sang, anarchistes,

De vos infernales listes

Que ces noms soient effacés.

Vous courez à la besace

Lorsque vous faites la chasse ;

C'est toujours le peuple en masse

Qui paiera les pots cassés.

Pour le nom de démocrate,

Pour celui d'aristocrate,

Pour une grosse cravate,

Vous vous battez tant qu'assez.

La paix vous est nécessaire,

Ne vous faites plus la guerre,

Et l'Autriche et l'Angleterre

Paieront tous vos pots cassés.

Plus nous changeons de régimes,

Plus nous faisons de victimes,

Plus nous nous creusons d'abîmes

Où nous serons entassés.

Sitôt que l'on change en France

Gouvernement ou finance,

Le bon peuple a l'assurance

De payer les pots cassés.

​La passion des mots